Afin d’introduire le goût et l’odorat dans le monde culturel, Jean Lenoir décide de présenter les vins de France et du monde au sein de la Maison de la Culture de Chalon-sur-Saône, la quatorzième du projet d’André Malraux, dont il est le Directeur adjoint.

Dans cet objectif, il suit, à la station œnologique de Bourgogne (INRA, Beaune), les cours de Max Léglise,  œnologue, chercheur, et l’un des initiateurs de l’analyse sensorielle.

Un vrai coup de foudre ! Il prend alors conscience de la diversité et de la richesse des arômes contenus dans le vin.

Jean Lenoir lance le premier cycle d'initiation à la dégustation des vins dans une Maison de la Culture avec Georges Pertuiset, qui deviendra Meilleur Sommelier de France en décembre 1980. Jean Lenoir est le premier à faire entrer le vin dans un établissement culturel comme une œuvre d’art, au même titre que la musique ou la peinture.

Cette même année, il rencontre Olivier Baussan, qui vient de créer L’Occitane en Provence. Ils échangent une crème de  cassis de Bourgogne contre des extractions d’huiles essentielles de thym et romarin fraîchement sorties de l’alambic. Les deux hommes se lient d’une amitié qui perdure.

Jean Lenoir obtient son diplôme de technicien-œnologue à la Faculté des Sciences de Dijon.


Une valise-objet avec 120 arômes lui sert à animer des stages de découverte dans la France entière. Partout, il rencontre un succès fou.

« Jean Lenoir est un immense connaisseur dont la passion joyeuse conquiert tous les auditoires et qui possède en outre le don très rare de se faire comprendre de tous », dira de lui Christian Millau, un des deux fondateurs du GaultMillau.

Daniel Spoerri, artiste plasticien célèbre pour ses « Tableaux-pièges », dont certains immortalisent à la verticale des reliefs de repas, donne à Jean Lenoir l’idée du « livre-objet ». De la même manière que le travail de Daniel Spoerri, qui a ouvert un restaurant où il cuisinait lui-même, fait appel à plusieurs sens, nos ouvrages s'appréhendent par de multiples perceptions sensorielles : la lecture, le toucher, mais également l'odorat, brisant d'un coup le rapport traditionnel que nous entretenons avec le livre.


Au Salon de l'emballage, Jean Lenoir choisit  le format encyclopédique et le flacon, qui sont, encore à ce jour, la marque de fabrique du Nez du Vin®.

 

Naissance du Nez du Vin®.

Livre-objet unique fait d’écrits et d’odeurs, il suscite d’emblée la surprise et l’admiration de tous, spécialistes et amateurs.

1000 exemplaires sont vendus en souscription.

Création de la SARL Editions Jean Lenoir à Carnoux-en-Provence, à quelques kilomètres de Cassis, au cœur d'un ensemble de collines se prolongeant jusqu'au cap Canaille, la plus haute falaise maritime d'Europe.

Le Nez du Vin®, traduit en anglais et en allemand, est présenté à New-York, Stuttgart, Munich, Oslo, Zurich et Londres.

Le Nez du Vin® est traduit en italien et présenté à Vérone et à Naples.

Le public japonais le découvre également cette année là.

Lancement du jeu  éducatif pour les enfants Le Nez dans les fruits® et Le Nez dans les fleurs®, composés de 12 arômes chacun.

Lancement du Nez des Champignons® 54 arômes, réalisé avec la collaboration de Marcel Locquin, chercheur français, biochimiste et éminent  mycologue.

Il tente de révéler le secret de ces hôtes discrets des plaines et des forêts, qui, au printemps ou à l’automne, se dissimulent sous des odeurs fongiques inattendues de farine, de noix de coco, de camphre ou de primevère.

Le Nez du Vin® possède sa version hispanophone.

Création du Nez des herbes et des épices® 54 arômes avec Hubert Richard.

Diplômé ingénieur ENSIA (Ecole Nationale Supérieure des Industries Agricoles et Alimentaires) en 1963, il est chercheur à l'INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) de 1965 à 1970. Il rejoint ensuite l'ENSIA, qu’il quittera responsable de la chaire chimie de l’aliment. Il est depuis professeur émérite de l’École.
Spécialiste en qualité aromatique des produits alimentaires, Hubert Richard axe ses recherches sur les huiles essentielles et les préparations aromatiques, étudiant les différentes méthodes d’extraction des arômes.

C’est le début d’une longue collaboration entre Jean Lenoir et Hubert Richard, devenu le « parrain scientifique » de notre maison d’édition.

À la demande du Conseil général, Jean Lenoir crée Le Nez de la Drôme®. Il travaille avec Anne Simonet, journaliste, auteure de plusieurs ouvrages sur le vin et passionnée par les plantes aromatiques. Il s’agit du premier guide olfactif pour découvrir et respirer les arômes d’une région. Ail, picodon, huile d’olive, lavande, truffe… : en douze arômes, c’est toute la Drôme qui saute au nez !

La même année, Jean Lenoir met son nez dans les verres d’un pays voisin, le Portugal. Avec l’aide de la Maison Laurent-Perrier, qui distribue en France le Porto Taylor’s, il propose Le Nez du Porto®, les 12 principaux arômes du vin muté lusitanien. Cerise, noix, ou encore café, réglisse et violette se trouvent dans les tawnies, late bottled vintage (LBV) ou vintages.

Pionnier en la matière, Jean Lenoir reprend son idée de développer les capacités olfactives dès l'enfance et propose Le Nez des Enfants®, agréé par l'Institut Français du Goût de Jacques Puisais, l'initiateur d'une méthode d'éveil sensoriel qui fait entrer le goût dans les écoles primaires dès les années 1980.

Le Nez du Cigare®, destiné à ceux qui veulent découvrir un vocabulaire précis adapté à la dégustation des cigares, est développé avec un éminent connaisseur de cigares, Gilbert Belaubre.






En mai 1996, Jean Lenoir est invité en Colombie avec cinq chefs de renom, un chocolatier et un sommelier français. À l’occasion de la Foire internationale du livre de Bogota, dont la France est invitée d’honneur, la Federación National de Cafeteros de Colombia (FNCC), qui rassemble les producteurs de café colombiens, met en scène le premier Festival de Gastronomie française dans le pays.

Une visite dans les province de Quindio et de Risaralda, du Parc national et du Musée du café de Monte Negro lui ouvre les portes de l’univers merveilleux du café et des « cafeteros ». De leur côté, les responsables de la FNCC sont aussitôt convaincus de la nécessité de participer à la mise en œuvre d’un outil similaire au Nez du Vin® pour traduire et défendre les réalités gustatives et olfactives du café. Les travaux de recherche peuvent être lancés et aboutiront au lancement du Nez du Café® en Colombie en octobre 1997, pour l’anniversaire des 70 ans de la FNCC. Le coffret est disponible en France en mai 1998.


Jean Lenoir s’est entouré de deux spécialistes de haut niveau, passionnés par l’expression des arômes en dégustation : un ingénieur biochimiste, David Guermonprez, et un dégustateur, Éric Verdier. Tous trois ont sélectionné les composés odorants les plus caractéristiques des différents cafés du monde afin de sculpter une à une les 36 notes aromatiques qui composent Le Nez du Café®.

La conception graphique est l’œuvre du designer franco-suisse Roger Pfund. Le coffret, dont il existe trois versions, est immédiatement édité en quatre langues (français, espagnol, anglais et allemand).  

Le contenu du Nez du Vin® 54 arômes est internationalisé, perfectionné et réactualisé compte tenu des acquis scientifiques colossaux des dernières années concernant l’odorat. 14 arômes nouveaux figurent dans la sélection, la classification est effectuée par famille.

Les défauts du vin, jusqu’à présent compris dans Le Nez du Vin® 54 arômes, font l’objet d’un coffret à part entière et le nombre d’arômes est multiplié par deux (12 arômes).


Le célèbre Centre de design d'Essen en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Design Zentrum Nordrhein-Westfalen) décerne le Prix de « la plus haute qualité de design » au Nez du Café® Passion 36 arômes.
 

Traduction du Nez du Vin® en chinois traditionnel et simplifié.

Création du Nez du Vin® Le fût de chêne neuf 12 arômes, avec la collaboration de Michel Feuillat, Professeur émérite à l’Université de Bourgogne, François Feuillat, Chargé de la mission merrain pour l’Office National des Forêts (ONF), David Guermonprez, ingénieur biochimiste, Hubert Richard, professeur émérite à l’ENSIA, et Eric Verdier, dégustateur.


Jean Lenoir apparaît dans le premier tome des Gouttes de Dieu.

Le personnage principal du manga japonais à grand succès choisit Le Nez du Vin® pour développer sa sensibilité olfactive et s’initier à l’art de la dégustation. 


Le talent de Dirk Behage et Evelyn ter Bekke, auxquels nous avons confié l’identité graphique de notre maison d’édition deux ans plus tôt, porte ses fruits : l’ensemble de la collection du Nez du Vin®, qui fête ses 25 ans, est rééditée, entièrement désignée, homogénéisée, rajeunie et embellie.

Le contenu du livre est également actualisé.

Parution de la version lusophone du Nez du Vin®.
 

Sortie du Nez de l’Armagnac® avec la collaboration d’Hubert Richard et du Bureau National Interprofessionnel de l’Armagnac (BNIA).

Inauguration de « l’espace Jean Lenoir – Le Nez du Vin® » à Taiwan, au sein de l’Université Nationale d’Hôtellerie et de Tourisme de Kaohsiung (NKUHT), centre de formation réputé pour les métiers de l’hôtellerie et de la cuisine.

Premier centre en Asie à enseigner la reconnaissance et la mémorisation olfactives, cet espace est conçu tel un œuf gigantesque, symbole de l’éclosion de l’éducation olfactive à Taiwan. L’engagement du professeur Chen Chienhao, qui s’est formé à l’Institut de Recherche de la Vigne et du Vin de l’Université de Bourgogne, et du designer Ke-Chung Lee ont permis cette prouesse technologique et de design qui a nécessité quatre années de travaux et a été récompensée par un grand prix de design. Les arômes sont diffusés à partir de 60 grands vases en céramique de couleur céladon, tournés à la main.


Cette année voit l’aboutissement d’un projet qui a connu un long et méticuleux vieillissement. Le « dernier-Nez » de Jean Lenoir procure un vrai langage pour parler du whisky, l’eau-de-vie partie d’Écosse pour conquérir la planète.

Les 54 notes de musique olfactives du Nez du Whisky® proposent des gammes multiples pour découvrir et apprendre à déguster les whiskies du monde.

Le chef d’orchestre Jean Lenoir écrit cette nouvelle partition aromatique avec le nez et la plume d’Hubert Richard, professeur émérite à l’ENSIA, Karine Lassalle, aromaticienne aux Éditions Jean Lenoir, Charles MacLean, écrivain et historien expert des Single malts, et Martine Nouet, auteure et journaliste spécialisée dans la cuisine et les spiritueux.

Pour fêter ses 20 ans, Le Nez du Café® est traduit en chinois. Le Nez du Vin® en japonais, qui n'était jusque là proposé que dans l'ancienne édition, se met à la page.

Jean Lenoir réalise un rêve avec l'ouverture de L'École du Nez.
 





It seems you are connecting to this website from the USA.
You can access all our exclusive informations without any restriction by opening an account.
If you wish to place an order for one of our books to be delivered in the United states,
you can directly do it from our reseller in the USA : www.winearomas.com X close